Les solutions existent !

De la prise de conscience à l’action…

A l’initiative des entreprises, institutions ou établissements

L’ABC de la prévention 

La prévention des risques psycho-sociaux et du stress est un enjeu majeur pour l’entreprise et pour la société en général. Elle nécessite en premier lieu un engagement et une volonté politique forte quel que soit le type d’établissement (entreprise, enseignement ou éducatif). Chacun à son niveau est directement concerné. La démarche est guidée par des principes généraux essentiellement régis soit par le code du travail lorsqu’il s’agit de l’entreprise, ou par des bonnes pratiques liées pour le moins au bon sens organisationnel et par des valeurs essentielles qui sont centrées sur l’humain et le respect de la personne.

« RENFORCER LA RESISTANCE DES INDIVIDUS AU STRESS ET LEUR CAPACITE D’ADAPTATION » 

 On distingue trois types d’actions préventives :

  • Les actions de prévention primaire permettent de combattre le risque à la source en mettant en place en amont, une organisation et des conditions matérielles et psychosociales de travail les meilleurs possibles.
  • Les actions de prévention secondaire renforcent la résistance des individus au stress et leur capacité d’adaptation en leur apprenant à gérer leurs émotions, leurs représentations, leurs comportements face aux situations professionnelles ou personnelles stressantes.
  • Enfin, les actions de prévention tertiaire qui prennent en charge les personnes en souffrance: elles répondent dans l’urgence aux situations de souffrance et de détresse psychologique en lien avec le travail. L’objectif est d’éviter que leur état de santé ne se détériore davantage.

Une île, plus loin a pour objectif d’intervenir plutôt sur les actions de prévention secondaires en offrant des outils faciles à utiliser afin de mieux gérer des situations de stress en devenir ou de mieux savoir les désamorcer.

Si ces trois modes d’actions sont complémentaires, les actions de prévention primaire si elles ne sont pas à privilégier, sont tout au moins indispensables avant d’envisager les actions de type secondaire. Bien qu’elles demandent un investissement dans le temps, elles présentent en effet l’avantage d’être efficaces sur le long terme. Les actions de prévention secondaire ne peuvent permettre à elles seules de diminuer efficacement les effets liés à ces risques.

Chacun a son rôle. Cela nécessite une implication variable dans la prévention des risques et dans la gestion du stress.

Employeurs, salariés, représentants du personnel, chargés de prévention mais aussi chefs d’établissement, enseignants, éducateurs… Tous ces acteurs doivent travailler, communiquer et dialoguer entre eux. C’est un gage de réussite et d’efficacité de la démarche de prévention si l’on prend conscience de sa dimension globale.

Une prévention efficace ne peut se soustraire au rassemblement des ressources internes à l’organisation mais elle peut également,  le cas échéant, solliciter des aides externes spécialisées dans la prévention et la gestion des risques et du stress.

 

A l’initiative individuelle

Cette action préventive peut se révéler par une démarche individuelle

« CHERCHER LA OU LES SOLUTIONS ANTI-STRESS LES PLUS ADAPTEES A VOTRE SITUATION »

 Il y a au moins 2 approches :

  • Vaincre le mal à la racine en analysant les causes du stress et en trouvant comment y remédier.
  • Diminuer les effets par la pratique d’un certain nombre de techniques ou d’activités.

Vous pouvez commencer par la seconde approche : elle vous aidera à vous attaquer ensuite aux causes.

Il existe une multitude de façons de combattre le stress.

Vous devez dans un premier temps chercher la ou les pistes, la ou les solutions anti-stress les plus adaptées, qui s’adapteront le mieux à votre situation, votre patrimoine génétique et à votre personnalité.

Des solutions peuvent émerger selon votre niveau de stress

Flying  colorful umbrellasLes efforts à consacrer seront plus ou moins importants et la durée des exercices ou des pratiques plus ou moins longue.

Il existe des méthodes simples et rapides qui seront très bien adaptées aux personnes qui arrivent rapidement à se détendre et à revenir dans un état « satisfaisant ». D’autres auront besoin de plus d’apprentissage et de patience. Leurs effets pourront s’étendre sur le long terme.

 

Des solutions en  fonction de votre personnalité, de votre passé, de vos possibilités, de vos motivations…

Les différentes techniques existantes pour gérer le stress n’agissent pas toutes de la même façon sur votre santé et vos comportements. La pratique de la natation ou du vélo n’aura pas le même effet que la pratique de la méditation ou le recours à un psychothérapeute. A chacun de faire son choix entre les techniques anti-stress. Le principal étant de commencer par en faire un, de s’y tenir, de progresser. Au fil du temps, votre perception va évoluer et vous orientera peut être vers d’autres techniques.

On peut ici lister différentes pratiques que l’on pourra toujours juger incomplètes, discutables et non exhaustives.  Mais l’intérêt est de démontrer qu’elles sont nombreuses, que chacun peut y trouver son menu.

Sans que  l’ordre de ce classement ne soit significatif, on peut citer ;

  • Les techniques pouvant être mise en œuvre dans l’environnement de l’entreprise :

Techniques de développement personnel  

    • Gestion du temps
    • Gestion de l’information
    • Gestion de son manager
    • Parler en public
    • Répartition vie professionnelle/vie privée
    • Coaching
  • Des techniques qui ont fait leur preuve, à la fois très simples, très accessibles et très puissantes lorsqu’elles sont pratiquées quotidiennement. Elles ne nécessitent aucun équipement et peuvent se pratiquer n’importe où. Moins de 5 mn peuvent suffire pour faire effet :

Techniques mentales

    • La relaxation
    • La méditation
    • L’autosuggestion
    • La visualisation positive
    • L’autohypnose
    • L’automassage
  • Des activités physiques simples d’accès, faciles, non traumatisantes, qui nécessitent du temps et des équipements. Elles contribuent à brûler l’énergie superflue engendrée par le stress. Elles améliorent globalement votre santé sur le long terme :

Activités physiques individuelles   

    • Marche
    • Vélo
    • Natation
    • Yoga
    • Qi Gong
    • Tai Ji Quan
  • Des activités qui sont plus risquées, qui prennent du temps mais qui développent les interactions sociales favorables à la lutte contre le stress :

  Activités physiques collectives

    • Foot
    • Rugby
    • Volley
    • Hand-ball
  • Beaucoup plus « passives », il suffit de se laisser faire. Il s’agit ici de techniques apportant un bien-être, un relâchement musculaire et nerveux de façon immédiate. Ces techniques nécessitent l’intervention d’un praticien spécialisé :

Techniques « passives » et assistées

    • Massages
    • Réflexologie
    • Shiatsu
    • Acupuncture
    • Thalassothérapie
  • Des techniques qui nécessitent une contribution active, assistées par un praticien :

Techniques « actives » et assistées 

    • Psychothérapies au sens large
    • Sophrologie
    • Hypnose
  • D’autres techniques peuvent apporter un bien-être immédiat, sans recours à un praticien, mais elles nécessitent un équipement :

Techniques simples avec équipement

    • Musicothérapie
    • Luminothérapie
    • Sauna
    • Hammam
    • Biofeedback
  • Des techniques simples qui reposent sur les bienfaits des échanges, du dialogue et du contact :

Techniques « sociales »  

    • Relations sexuelles
    • Animaux de compagnie
  • Des techniques liées à l’alimentation :

Techniques liées à l’alimentation

    • Nombre, répartition et qualité des repas
    • Médicaments : antidépresseurs, anxiolytiques, …
    • Homéopathie
    • Phytothérapie
    • Oméga-3
  • Des techniques orientées créativité :

Techniques avec approche créatrice      

    • Danse
    • Peinture
    • Musique
    • Bricolage
    • Jardinage
  • Des techniques qui contribuent à une hygiène de vie propice à une diminution du stress :

Hygiène de vie 

    • Sommeil
    • Alimentation
    • Jeu
    • Nature
    • Equilibre travail/repos

 

Vous l’aurez constaté, le choix est très large et il y a évidemment la méthode qui correspond à chacun en fonction de son propre facteur de stress, de sa personnalité mais aussi de sa disponibilité et de ses capacités. La combinaison de plusieurs de ces solutions anti-stress est recommandée. Mais quelle que soit la technique, l’important est de se décider et de pratiquer régulièrement.

  • Sport
  • Activités artistiques
  • Thérapies diverses… etc

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs "Nom", "Adresse de contact" et "Commentaire" sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright Une Île Plus Loin 2017 - Mentions légales - Ce site a été réalisé par un Webmaster Professionnel