La sophrologie

Qu’est-ce que la sophrologie ?

La sophrologie est une discipline qui a pour vocation de développer ses capacités de bien-être, d’adaptation et d’évolution, tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. Elle permet de préserver sa santé et sa vitalité, mais aussi de gérer le stress, développer sa confiance en soi.

Son but est de permettre à ses pratiquants d’acquérir des outils simples efficaces et réalistes pour résoudre les maux du quotidien en améliorant leurs perceptions de qualité de vie.

L’objectif est d’apprendre à écouter son corps et les signaux qu’ils nous envoient. D’activer l’ensemble de ses capacités et ainsi renforcer l’équilibre et l’harmonie entre le corps et l’esprit.

On utilise des méthodes psychocorporelles qui associent la décontraction musculaire, la respiration et la stimulation intérieure. Celle-ci peut passer par la projection imaginative ou l’évocation de souvenirs agréables.

Les bénéfices se manifestent au niveau de l’esprit en l’aidant à mieux gérer ses émotions. Ils ont un impact sur le mental en activant la concentration, la lucidité, la confiance et la créativité de l’individu. Sur le corps, l’impact se manifeste par un relâchement des tensions et le réveil des sensations de vitalité. Ces exercices procurent un sentiment de sérénité, de bien-être physique et mental et entre autres permettent de s’éloigner de l’état de stress passager ou chronique.

Créé par un neuropsychiatre, le Professeur Alfonso Caycedo en 1960, la sophrologie est surtout imprégnée de valeurs scientifiques, ce qui lui a donné sa crédibilité. C’est également une philosophie ou un art de vivre qui est de plus en plus pratiqué en France. Elle est adaptable à tous les âges : de l’enfance, en passant  par l’adolescence, à l’âge adulte et la vieillesse.

C’est une pratique qui améliore la qualité de vie, ou simplement contribue à accroître son efficacité professionnelle. Son entraînement permet de conserver un équilibre psychique salutaire.

 

Quelques points clés de la sophrologie et les questions les plus fréquentes :

  • Une pratique ouverte à tous.

La sophrologie est un entraînement personnel qui s’adresse à toute personne souhaitant mieux se connaître et développer une conscience sereine et positive : enfants, étudiants, adultes, personnes âgées, mais également dans le cadre de leur pratique, enseignants, professionnels de la santé, du monde de l’entreprise,  du sport, ou des arts et ce à tous les niveaux hiérarchiques.

Tous peuvent tirer un grand bénéfice de la pratique sophrologique.

  • Le lien entre le sophrologue et vous.

La relation entre le sophrologue et son client est une relation de type sujet à sujet. Le but du sophrologue est de faire que son client travaille en toute autonomie, guidé par ses propres perceptions. Le sophrologue n’interprète pas, il oriente le ressenti et laisse à la conscience du client le soin de l’organiser lui-même. Il N’EST NI UN COACH, NI UN MENTOR.

  • La sophrologie est-elle une thérapie ?

LA SOPHROLOGIE PEUT-ETRE UTILISEE COMME COMPLEMENT A DES THERAPIES (PARA) MEDICALES MAIS NE S’Y SUBSTITUE PAS.
Selon le but recherché on se réfèrera  à une séance de sophrologie ou à une séance de sophrologie à objectif thérapeutique.
Une séance à objectif purement thérapeutique est possible si un diagnostic spécifique a déjà été établi par un praticien (médecin, psychologue, physiothérapeute, etc.) et si ce dernier estime que la sophrologie constitue un traitement adéquat du trouble identifié.

« UNE ADAPTATION A LA SENSIBILITE OCCIDENTALE DE CERTAINES TECHNIQUES DE BASE DU YOGA ET DU ZEN »

  • La sophrologie se différencie de la psychanalyse, de l’hypnose, du yoga…

C’est un entraînement psycho-physique de la conscience basé sur la perception positive de notre monde intérieur ainsi que sur notre relation positive avec le monde extérieur.

    • Quelle est la différence avec le yoga ?

Welcome on Board - Maritimer LookLe 1er degré de la sophrologie est inspiré du yoga. Mais si vit la sophrologie au travers du corps, elle ne comporte que très peu de postures.

    • Quelle est la différence entre la sophrologie et les techniques de relaxation, l’hypnose, etc. ?

Contrairement à l’hypnose, la sophrologie n’est pas une méthode de suggestion dans laquelle le sujet est passif. La personne qui la met en pratique est orientée par le sophrologue mais reste l’acteur principal et est pleinement consciente.

Au-delà de l’apprentissage de techniques de relaxation permettant de se détendre ou de surmonter les problèmes de la vie quotidienne, la sophrologie permet de développer une attitude positive face à la vie ; c’est une philosophie personnelle, sereine et pleine de valeurs.

  • Trois branches principales 

On distingue trois branches liées à la qualification de chaque sophrologue et le contexte dans lequel il exerce :

    • Sociale, axée sur les thèmes éducatifs et sportifs.
    • Gestion du stress personnel et professionnel.
    • Clinique, pratiquée par les professionnels de la santé.
      Ses domaines d’application sont :

      • Diminution et/ou modification la douleur
      • Préparation à la maternité (la préparation à l’accouchement étant réservée aux sages-femmes)
      • Accompagnement au retour à la santé en complément à un traitement médical, récupérer après une intervention, rééducation…
      • Se préparer à une épreuve et mieux la vivre (opération chirurgicale, examen, maladie)
      • Comportements alimentaires : perte de poids, problème lié à l’alimentation, mauvaise digestion…
      • Libération des stress traumatiques

Une île plus loin n’a pas pour vocation principale de se positionner sur cette dernière branche.

  • Combien de séances sont nécessaires?

Le nombre de séances est variable d’un individu à l’autre et d’une problématique à l’autre.
Toutefois, il faut compter un minimum de 5 à 6 séances pour obtenir des résultats (gestion du stress, apprendre à se détendre), puis comptez une dizaine de séances pour un cheminement personnel.

  • A quel rythme ?

Ce rythme peut être par exemple de 2 à 3 séances par mois et être dégressif dans le temps.
Il est cependant conseillé de ne pas espacer les séances de plus de 15 jours.

  • En sophrologie, est-il nécessaire de s’entraîner ?

Oui ! Plus vous pratiquez, plus les séances sont efficaces. La sophrologie est une technique  qui se vit et dont la force est dans la répétition. IL FAUT REFAIRE CHEZ SOI SES SEANCES, idéalement tous les jours ou au moins trois fois par semaine.

  • Que signifie le mot Sophrologie ?

SOS : harmonie, équilibre
PHREN : conscience, esprit
LOGOS : science, étude, traité

La définition étymologique est par conséquent l’étude de l’harmonie de la conscience.

  • La Sophrologie est-elle liée à des croyances particulières ou à des philosophies  orientales ?

LA SOPHROLOGIE EST APOLITIQUE ET LAÏQUE. ELLE N’EST LIEE A AUCUN COURANT IDEOLOGIQUE OU RELIGIEUX ET RESPECTE LES CROYANCES ET LES OPINIONS DE CHACUN.

La sophrologie a été créée par le Dr. Alfonso Caycedo, docteur en médecine et chirurgie, spécialiste en neurologie et psychiatre à l’Hôpital Provincial de Madrid en 1960.

Les trois premiers degrés de la Méthode Caycedo sont le résultat des études phénoménologiques et scientifiques menées par le Dr Alfonso Caycedo lors de son séjour de deux ans en Inde puis au Japon. Ils sont une adaptation à la sensibilité occidentale de certaines techniques de base du yoga et du zen.

  • Les séances sont-elles remboursées ?

Les séances ne sont pas remboursées par la sécurité sociale. Certaines mutuelles les prennent en charge partiellement.

Pour information, voici à titre indicatif le lien vers la chambre syndicale de la sophrologie qui met à jour régulièrement la liste de ces mutuelles. www.chambre-syndicale-sophrologie.fr

Renseignez-vous auprès de votre mutuelle à propos de vos types de contrats.

Comment se déroule une séance

La sophrologie se pratique en tenue de ville ou décontractée, confortable dans tous les cas et ne provoque ni essoufflement ni transpiration. Certains exercices se déroulent en position assise, d’autres debout, dans un environnement qui doit être agréable mais sans conditions particulières ; dans un cabinet, ou adapté aisément au lieu de travail : salle de réunion, salle de classe, sans aménagement spécifique, quelques chaises suffisent.


« DES MOUVEMENTS MUSCULAIRES ET
RESPIRATOIRES A LA PORTEE DE TOUS »

La sophrologie est une méthode que l’on doit apprendre à pratiquer dans la vie quotidienne et dans une ambiance naturelle ou familière avec son bruit de fond et sa lumière habituelle.

Une séance, qu’elle soit individuelle ou en groupe, débute toujours par un dialogue entre le sophrologue et le ou les sophronisé(s).  Ce moment d’échange et de découverte permet de cerner les attentes, les dispositions, les tensions, l’humeur du ou des participant(s). Ce dialogue est une sorte « d’humeur du jour ». Il faut savoir que lors de la toute première séance, cette phase durera plus longtemps afin de mieux cibler votre objectif, votre demande, et permettra ainsi  au sophrologue d’élaborer son protocole en fonction de cette intention générale.

Par la suite, le sophrologue vous accompagne par le son de sa voix progressivement vers plus de détente, vers un plus grand relâchement physique et psychique, jusqu’au bord du sommeil (mais vous ne dormirez pas).

Il vous proposera quelques exercices de relaxation dynamique qui consistent en des mouvements musculaires et respiratoires à la portée de tous. Son discours vous orientera vers des sensations et des pensées calmes et agréables ainsi que la visualisation d’images positives choisies en fonction de l’intention de la séance.

A savoir : les sophrologues sont tenus au secret professionnel.
Une séance de groupe peut durer de 1 à 2 heures et un mini-séminaire peut s’étaler sur un week-end entier.

Une consultation individuelle de sophrologie peut varier de 45 à 60 min. A la fin de celle-ci, le sophrologue remet généralement au patient un enregistrement numérique de la séance qui lui permet de pratiquer chez lui, en toute quiétude. Un entraînement quotidien (même de 10 minutes) est recommandé pour obtenir des résultats plus rapidement et plus durablement.

Au fil des séances, le sophrologue donne les outils au patient afin qu’il soit autonome et qu’il développe ses propres potentiels par rapport à sa problématique. LA SOPHROLOGIE VISE A NE PAS CREER DE RELATION DE DEPENDANCE ET C’EST LA UNE DE SES FORCES.

One Response to La Sophrologie
  1. Angel Répondre

    FERRETTI Gabrielle dit :Madame,Monsieur,Bonsoir,Mon amie de 74 ans est atteinte de cette mlaidae. Son foie tre8s gravement malade, ne supporte pas les traitements. Elle est de9sespe9re9e, et ne peut pratiquement plus dormir. C est avec espoir et gratitude que j attends vos suggestions concernant les me9thodes de sophrologie, et si possible comment bien choisir son sophrologue, elle habite e0 Perpignan dans les Pyre9ne9es Orientales. Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs "Nom", "Adresse de contact" et "Commentaire" sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© Copyright Une Île Plus Loin 2017 - Mentions légales - Ce site a été réalisé par un Webmaster Professionnel